Emile Biennier, un passionné de vignes…

L’histoire commence en 1930, à Andance en Ardèche. Le bien nommé Emile Biennier, vigneron averti, exploite des vignes de l’autre côté du Rhône. Il s’attelle chaque jour à sa tâche avec rigueur. Le métier n’est pas facile mais Emile s’en accommode très bien.

Arrive la seconde guerre mondiale… le pont d’Andance est détruit, pour se rendre sur son exploitation, Emile doit alors traverser le fleuve Rhône à la barque. Il le fait sans rechigner : l’homme porte un amour viscéral à ses vignes. Une vraie passion !


Une passion qui se transmettra de génération en génération

Ce sont ces deux premiers fils, Jean et André qui reprennent l’exploitation après-guerre. Ils transforment la production en vin de table et développent la vente de leurs fruits sur différents marchés de la Loire et de la Haute-Loire.

Ils travailleront ainsi de nombreuses années avant de laisser la place. L’exploitation reste entre les mains de la famille Biennier.

De bonnes mains, des mains qui connaissent très bien les vignes, la culture des fruits. Ces mains ce sont celles d’Alain et Christian Biennier. Les deux hommes ont passés leur enfance sur le domaine familial et y ont travaillé de longues journées. Ils ont repris le flambeau sans se poser de question. C’étaient pour eux une évidence.

 

Le travail des sols pour Christian et la vinification pour Alain

Un duo prend la place d’un autre. Les deux hommes sont complémentaires : la vinification pour Alain et le travail de la terre pour Christian.

Soucieux de donner à l’entreprise familiale une nouvelle dimension ils créent le Gaec Cueil Fruits. Ils développent alors considérablement l’exploitation en modernisant les infrastructures, diversifiant leurs cultures fruitières et en internalisant la commercialisation.

Ils veulent tout particulièrement développer la partie vigne et mettre sur pied un vin plus qualitatif : c’est en ce sens qu’ils vont travailler de longues années.

En 2002, le Gaec Cueil Fruit devient le Domaine d’Emile, en hommage au fondateur de l’entreprise. Alain et Christian se spécialisent dans la culture de la vigne en Saint-Joseph et deviennent vignerons indépendants.

 

source : Oh My Good France
https://www.ohmygoodfrance.com/fr/17__domaine-d-emile